Vidéo de présentation du fonctionnement de l'établissement

Chiffres clés :

  • Nombre de professionnels : 61
  • Âge du public accueilli : Enfants de 6 à 20 ans 
  • Agrément : 50 places
  • Directeur : Wilfried FOULOGNE

DISPOSITIF ITEP DES DEUX RIVIERES

L’Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique (ITEP) est implanté à Pont-du-Casse (47) et fonctionne en dispositif avec d’autres services rattachés à l’établissement. Il s’adresse à des enfants et des jeunes présentant des difficultés psychologiques dont l’expression, notamment l’intensité des troubles du comportement perturbe gravement la scolarisation et l’accès aux apprentissages. L’objectif de l’accompagnement de l’ITEP est d’amener l’enfant, l’adolescent ou le jeune adulte, par le biais d’un accompagnement personnalisé, à prendre conscience de ses difficultés, de ses ressources et à les mobiliser afin d’être le plus autonome possible.

Le fonctionnement en dispositif intégré (DITEP) consiste en une organisation en établissements (ITEP) et en services (SESSAD) dont l’objectif est de favoriser un parcours fluide et des modalités d’accompagnement diversifiées, modulables et évolutives en fonction des besoins des enfants et jeunes adultes qui sont accueillis.

Dans le cadre du dispositif, l’ITEP des Deux Rivières fonctionne avec le SESSAD La Passerelle dans une logique de parcours. Les missions de ces deux entités sont à visée soignante, éducative et pédagogique.

Les prestations : 

Le fonctionnement en DITEP s’effectue à partir du projet personnalisé d’accompagnement de chaque jeune dans le but de le maintenir le plus possible dans les dispositifs de droit commun, même en temps partiel. Cette mission s’effectue au moyen d’une intervention interdisciplinaire, prenant en compte la nature des troubles et leur dynamique évolutive. Il permet donc une plus grande fluidité des parcours avec une meilleure adaptation de la prise en charge du jeune. 

Pour aller plus loin… 

En ce qui concerne la scolarisation, l’objectif est que le jeune reste le plus possible dans les dispositifs de droit commun. Le maintien dans le secteur scolaire ordinaire sera privilégié. Cette mission s’effectue au moyen d’une intervention interdisciplinaire, prenant en compte la nature des troubles et leur dynamique évolutive.

Pour les jeunes en grande difficulté dans le cadre de la scolarité ordinaire, l’unité d’enseignement du DITEP prend le relais afin de garantir le droit de l’enfant ou du jeune à propos de l’effectivité de sa scolarité. 

Modalités d’admission

Notifications de Décision de la Commission des Droits et de l’Autonomie de la MDPH.